La fraude à la carte bancaire

De nos jours, les cartes bancaires sont devenues le principal moyen de paiement dans le monde. En parallèle avec l’évolution de la technologie, la fraude à la carte bancaire est de plus en plus un problème de la société d’aujourd’hui. Donc, vous devez connaître les démarches à faire en cas de fraude ainsi que les bonnes pratiques lors de son utilisation.

Recours possibles en cas de fraude

Ces derniers temps, l’utilisation de la carte bancaire fait partie du quotidien de nombreuses personnes pour des raisons de sécurité. Alors, dès que vous constatez une opération non autorisée dans votre compte, vous devez contacter immédiatement votre agence afin de faire une déposition. Il est aussi conseillé d’informer votre banque en cas de perte ou vol de votre carte bancaire pour la même raison. Ensuite, vous allez recevoir un courrier de la part de votre banque pour la confirmation de votre opposition.  Dans tous les cas, la loi prévoit que vous devez aviser votre agence en cas d’un usage frauduleux de votre carte sans délai et au plus tard dans les 13 mois qui suivent le débit. Après, votre banque remboursera immédiatement le montant non autorisé si votre opposition est prouvée et remettra votre compte à son état sécurisé. Dans le cas contraire, votre établissement doit démontrer votre grave négligence sur la conservation de vos données bancaires.

Abus de confiance ou escroquerie ?

La fraude à la carte bancaire est toujours liée soit à l’escroquerie ou à l’abus de confiance. Quelle est donc la différence entre ses deux infractions ? Nous savons déjà que l’abus de confiance se présente sous forme de saisie frauduleuse du bien d’autrui par détournement. Sa manifestation matérielle par rapport à la carte est donc la conservation du code confidentiel ou le numéro bancaire afin de le réutiliser ultérieurement. Concernant l’escroquerie, il y a utilisation de la carte bancaire déclarée volée ou perdue après notification d’opposition. L’auteur est passible d’une peine de 5 ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende.

Principales précautions à prendre

Vous faites parties des personnes qui utilisent une carte bancaire pour faciliter votre retrait ou paiement ? Alors pour limiter les risques de la fraude, vous devez suivre les précieux conseils suivants :

  • Dès sa réception, signez le dos de votre carte afin d’éviter que le fraudeur inscrive sa signature en cas d’usurpation de la carte.
  • Apprenez par cœur votre code confidentiel et ne le confiez à personne ni le notez. Ne jamais aussi répondre à un mail qui demande vos coordonnées bancaires.
  • Conservez-la dans un endroit sûr, ainsi notez votre numéro de compte et sa date d’expiration dans un lieu sécurisé, car vous en aurez besoin lors d’une opposition.
  • Consultez régulièrement vos relevés de compte pour surveiller votre mouvement bancaire.
  • Si vous effectuez un retrait dans les distributeurs automatiques, composez votre code à l’abri des regards indiscrets et optez des distributeurs équipés des caméras de surveillances.

Choisissez toujours un site sécurisé si vous réalisez un achat en ligne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*